Max HASTING La Division Das Reich et la Résistance

8 juin - 20 juin 1944 Victoire des maquis et martyres de la population.
Éditions PYGMALION Gérard Watelet. Imprimé en FRANCE, en septembre 1983. 285 Pages. ISBN 2-8504-150-0.

RÉSUMÉ : 8 juin 1944... La division " Das Reich ", forte de quinze mille hommes, deux cent neuf chars et pièces d'artillerie, s'ébranle à Montauban en direction de la Normandie.
Entravée dans sa progression par la Résistance, par des opérations de commando et les bombardements de l'aviation alliée, elle va sur son trajet acquérir bientôt une terrible notoriété, en se livrant, à Tulle et à Oradour-sur-Glane, à deux ignominieuses actions de représailles sanglantes dont le souvenir tragique ne s'est jamais effacé de la mémoire des français.
Ces odieuses exactions perpétrées lors d'une phase critique des hostilités, allaient avoir indirectement d'importantes conséquences au niveau stratégique. En effet, si la division " Das Reich " était arrivée à temps sur les lieux du débarquement, elle aurait, selon toute vraisemblance, sinon permis aux forces allemandes de rejeter les alliés à la mer, du moins contribué à différer l'issue de la bataille, retardant du même coup la libération rapide de la France.
Quel rôle la Résistance joua-t-elle dans le déroulement de ces événements ? Dans quelle mesure sa participation héroïque freina-t-elle la marche de la division ? Dans quel contexte s'inscrivirent les lâches assassinats et le martyre de populations innocentes?
Se défendant de vouloir ranimer de manière stérile d'inutiles controverses ou de minimiser des responsabilités parfois bien difficiles à évaluer, Max Hastings répond à ces questions; d'un œil objectif et impartial, avec le recul nécessaire de près de quarante années. Désirant avant tout comprendre les véritables motivations des protagonistes du drame, il a pendant de longs mois traqué la vérité en fouillant toutes les archives des pays concernés. Il a surtout interrogé des 1 témoins et les survivants tant du côté français que du côté allemand ou allié.
Au lecteur d'aujourd'hui d'apprécier la valeur de leur témoignage et de découvrir, à la faveur d'un éclairage nouveau, l'une des pages les plus douloureuses et les plus extraordinaires de la guerre secrète dont certains épisodes n'avaient encore jamais été racontés.

Journaliste à l'Evening Standard et reporter à la B.B.C., Max Hastings a participé sur le terrain à de nombreux affrontements, au Moyen-Orient, en Inde, en Afrique du Sud et au Vietnam. Récompensé par plusieurs distinctions décernées par la presse britannique, il a gagné ses galons dans les troupes aéroportées. Il a déjà écrit cinq livres dont une Importante étude sur l'aviation de - bor11bardement alliée durant la dernière guerre.
7,00 € + -
Ce site utilise des cookies ainsi que des cookies de services tiers, en naviguant sur ce site vous acceptez l'utilisation de ces cookies.. Plus d'informations